Nos satisfactions dépendent-elles de l’accumulation ou du renoncement?

Avec une férocité saisissante, Mistuyo Kakuta explore les règles de la société japonaise sur la psychologie féminine:

le regard de l’autre, la représentation dans la société ou au sein du couple, toutes les contraintes qui donnent envie de briser les conventions…

Mitsuyo Kakuta

Lune de papier de Mitsuyo Kakuta
Traduction SOPHIE REFLE, chez Actes Sud.
320 pages
22€

#VibreLivre

Portrait gourmand de Beyrouth,

961 heures de rencontres et de partages, d’émotions et de sensations,

comme seule Ryoko Sekiguchi sait les transmettre, d’une manière gourmande et légère: comme l’odeur d’une ville ou la couleur d’un plat…

961 heures de rencontres et de partages, d'émotions et de sensations,
961 heures à Beyrouth (et 321 plats qui l’accompagnent) de Ryoko Sekiguchi, chez P.O.L

961 heures à Beyrouth (et 321 plats qui l’accompagnent) de Ryoko Sekiguchi, chez P.O.L.
254 pages.
19€

#VibreLivre

Envolez vous pour la Norvège,

Arvid Jansen écrivain égaré vagabonde dans Oslo,

son épouse Turid l’a quitté, emmenant leurs trois filles, il roule un peu au hasard dans sa mazda couleur champagne, parcourt les bars et fait des rencontres plus ou moins agréables. on se laisse prendre au jeu de cette errance mélancolique et poétique!

« Des hommes dans ma situation »[Menn i min situasjon] de Per Petterson, traduit du norvégien par Terje Sinding, Collection Du monde entier chez Gallimard

304 pages

21€

« Corps errants »

Sandor Novick, le narrateur éprouve une empathie singulière avec les fous,

les fêlés croisés sur sa route, qu’il nomme des « corps errants » ou au sein de sa propre famille, où il doit endurer la schizophrénie de sa fille, un livre attachant et affectueux sur un sujet sensible.

Mes fous de Jean-Pierre Martin aux éditions de l’Olivier

160 pages

17€