5 décembre: rencontre avec Mario Morisi.

SOLDATA SANA, les mille et une vies de Marosa Jones, un algoroman franco-italo-US…

Mario Morisi

Fin octobre 2010 dans l’est de la France : Amy Jones, une Américaine d’une quarantaine d’années, annonce aux frères Morisi qu’elle est la petite-fille de Maria Rosa, leur tante née en 1904 à Plaisance et émigrée aux Etats-Unis en 1922 — Par un effet domino, l’anonyme Italo-américaine devient l’obsession d’une vedette de la République des Lettres italienne, de sa petite-fille Amy et du staff de Biobook, une maison d’édition multimédia installée à Brooklyn. — Si l’épidémie naît lors d’un enterrement en France, on accède aux mille et un visages de Ma’ par de multiples entrées en Emilie-Romagne et à New York. Qui était-elle vraiment ? Comment a-t-elle pu échapper aux prédateurs de la Grosse Pomme sans la protection d’un mari et d’une communauté ? Comment s’y est-elle prise pour traverser sans dommage la Prohibition, la Grande Dépression, le racisme anti-étranger, l’entrée en guerre des Etats-Unis et la chasse aux sorcières ? Comment est-elle parvenue à élever sa fille Janet lorsque le lieutenant Jones, son époux depuis cinq mois, est mort dans une île perdue du Pacifique ? Qui était-elle vraiment : une gamine aveuglée par son rêve américain, une révoltée, une féministe, une opportuniste ordinaire, une artiste, une déséquilibrée, une intrigante en odeur de mafia ? — Répondre à ce chapelet de questions est l’enjeu du dédale dans lequel nous entraîne Lana Sektor, la directrice de Biobook. Roman historique, autofiction, épopée italo-états-unienne, roman noir ou à l’eau de rose, errance sur la terre des destins croisés : ‘Soldata, Les Mille et une vies’ doit beaucoup au cinéma et aux séries télévisées qu’il imite dans sa composition. Avec tout au bout la question : quand on est mort, a-t-on jamais existé et quel genre de mensonge a-t-on laissé derrière soi ?Ce travail est soutenu par une bourse de création du Conseil Régional de Franche Comté attribuée à l’auteur Mario Morisi au printemps 2014.Mario Morisi est né le 1er janvier 1951, écrivain, journaliste, enseignant, il vit entre son domicile français à Dole, dans le Jura, et la Vallée de la Nure, en Emilie Romagne. Il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages ; romans, nouvelles, romans noirs, pièce de théâtre et essais, quatre d’entre eux ayant été soutenus par des bourses de création du Consiel Régional de France Comté par des Missions Stendhal. Aller sur www.mariomorisi.eu