Il est des hommes qui se perdront toujours de Rebecca Lighieri

Comme un documentaire sur le monde social, avec dureté et folie, c’est palpitant!

Roman d’initiation aux allures de polar dans un bidonville de Marseille entre la ZUP et le quartier gitan.
Trois enfants maltraités en quête d’identité, présentés dans un style cru et sans concession.

Il est des hommes qui se perdront toujours de Rebecca Lighieri chez Folio.
354 pages
8.60€

#VibreLivre

Roman écolo…

Un chamane de Sibérie découvre le squelette d’une reine africaine sous le permafrost.

En même temps cette région est convoitée pour l’implantation d’un complexe de gaz.

A qui profitera cette région?

Aux tribus d’origines ou à la mafia industrielle?


« FEMME DU CIEL ET DES TEMPÊTES » de N’SONDE, WILFRIED, chez ACTES SUD.

272 pages

20€


#VibreLivre

Super!

Ce n’est pas parce qu’on est « super quelque chose » qu’on est le plus fort…

Les « super-héros, super pas au point » nous démontrent que pour réussir avec succès, il vaut mieux se fixer des objectifs précis, réalisables et constructifs.

« Super héros super pas au point » de Pierre-Dominique Burgaud, Walter Glassof, chez Acte Sud Junior.

à partir de 6 ANS

14€

#VibreLivre

Samedi 7 aout en matiné

Dédicace en présence de Michel Bartoli et Simon Bugnon

Associer Michel Bartoli un forestier dont les ancêtres ont faconné des massifs d’Ardèche et Simon Bugnon: un jeune photographe dont ses clichés sont exposés dans la ville d’Aubenas et, qui sait nous faire admirer la beauté de l’écosystème boisé . Ce livre permet de mieux comprendre ce que le présent doit au passé…

Simon Bugnon

Un premier roman d’un charme irrésistible!

Le narrateur, un enfant de 10 ans se retrouve en vacances chez sa grand-mère sur la côte Normande,

il nous raconte avec son regard d’enfant sa rencontre avec son nouvel ami qui a une famille parfaite alors que lui se retrouve sur la plage avec sa grand-mère et que la folle vient lui rendre visite.

« Un jour ce sera vide » (prix du Livre Inter 2021) d’Hugo Lindenberg, chez Christian Bourgois.

172pages

16€50

Balade sauvage en eaux furieuses!

Deux amis aguerris à toutes sortes de mésaventures s’embarquent pour une descente en canoë dans le grand nord canadien, mais rien ne se passe comme prévu!

Tout devient terriblement urgent, mais surtout palpitant dans une nature magnifique et écrasante!

« La rivière » de Peter Heller, traduit de l’anglais par Céline Leroy

192pages

22€

Maya R. pour « Si J’écris…@MoiAussi »

Rencontre le vendredi 23 juillet à 18h (réservation obligatoire) et dédicaces le samedi 24 juillet en matinée  avec Maya R. pour Si J’écris…@MoiAussi

Pendant un an, entre 4 et 5 ans, l’auteure de ce récit fut agressée sexuellement par un homme de son entourage. Par peur, honte et sentiment de culpabilité, elle ne dit rien à ses parents mais dessine, puis, très tôt, se confie à son journal intime. La soixantaine passée, elle convoque ce récit puis d’autres souvenirs de contraintes, ses fantômes, comme elle les appelle. Beaucoup de femmes et d’hommes ont vécu des aventures similaires.  Au-delà d’un témoignage, elle nous fait partager, en évitant le pathos, ses questionnements et son espoir dans le futur. À l’époque où sur les réseaux sociaux les témoignages ne cessent de se multiplier sous les hashtags #MeToo, ainsi que les manifestes pour que la peur change de camp, ce recueil de textes et de dessins apporte sa pierre à l’édifice.

Lors de la livraison de sa pêche au monastère,

un jeune pêcheur juif est ébloui à la vue d’une icône.

Il veut apprendre l’iconographie chrétienne, mais pour cela , il lui faudra se convertir et traverser le pays en compagnie d’un marchand musulman.

Un récit initiatique de tolérance accompagné d’une réflexion d’actualité sur la représentation des religions…

L’homme qui peignait les âmes de Metin Arditi chez EditeurGrasset Et Fasquelle

304 pages

20€

#VibreLivre